La lumière  redessine l’espace, fait et défait le décor, change la vision.

Chaque jour et chaque instant elle met en exergue un détail, un monument, un ensemble.

Le regard peut être différent. Rien n’est figé, tout évolue et se transforme.

Ce qui ne se voit pas aujourd’hui sera éclatant demain. Pourtant, ce qui n’est peut-être jamais éclairé, existe.

L’ombre, la lumière, le visible et  l’invisible ont une même importance.

Nos seules limites pour les percevoir restent celles de nos sens et l’envie de notre cœur.

Alors l’espace est différent. Sans frontière. L’arbre devient l’ombre qui devient statue qui devient le chemin qui devient  l’homme.

 

 

 

Isabelle Martinet Milano
Isabelle Martinet Milano
Isabelle Martinet Milano